HISTOIRE DE LA BICYCLETTE

Travail à faire :

Sur une de vos feuilles :

  1. Ecrire le titre Histoire de la bicyclette, centré et en haut de votre feuille.

  2. Tracer le tableau ci-dessous le plus grand possible et le compléter avec le document ressources.



  3. Problème posé

    Résolution du problème  

    La draisienne de Drais en 1817

     

     

     

     

    Le vélocipède de Pierre Michaux en 1861

     

     

     

     

    Le grand-bi entre 1870 et 1890

     

     

     

     

    La recherche de la sécurité 1880

     

     

     

     

    La bicyclette 1888

     

     

     

     

    Document ressources

    Etape 1: la draisienne de Drais en 1817

    Problème posé :

    Les chevaux, même sans attelage, imposent des contraintes : prix d'achat, alimentation, santé, élevage, box, entretien.

    Depuis le Moyen Âge, l'homme rêve de voitures sans chevaux.

     
    Besoin à satisfaire :

    Augmenter la vitesse d'un homme à pied, sans avoir recours au cheval.

    Résolution du problème :   

    Monsieur Drais imagine une poutre sur deux roues pour supporter un homme, ses pieds lui servant uniquement à le propulser.

    Pour le guidage, la roue avant est montée sur un avant-train guidé par un timon.

    Etape 2 : le vélocipède de Pierre Michaux en 1861

    Problème posé :

    Si la draisienne s'adapte bien au plat, les jambes gênent la prise de vitesse en descente et surtout en montée.

    Besoin à satisfaire :

    Transmettre l'énergie musculaire de propulsion de l'utilisateur directement au vélocipède, c'est-à-dire à ses roues, sans  mettre les pieds au sol.

    Résolution du problème :

    Placer des "manivelles à pied" fixées sur la roue avant.

    Ainsi,le vélocipède est entraînable dans toutes les configurations de route.

    Etape 3 : le grand-bi entre 1870 et 1890

    Problème posé:

    Le vélocipédiste entraînant la roue avant par pédalage doit fournir beaucoup plus de puissance que la machine n'en développe.

    De  plus, la machine ne permet pas d'atteindre des vitesses suffisamment élevées.

    Besoin à satisfaire :

    Rouler plus vite.

    Résolution du problème :

    Plus la roue est grande, plus l'effort sur la roue est faible, mais plus la vitesse de la roue est grande.

    Etape 4 : la recherche de la sécurité du bicycle dans les années 1880

    Problème posé:

    Du point de vue de l'utilisation,  étant  donnée  la  position  très haute du cycliste, le bicycle est destiné aux adroits et aux sportifs.

    Il faut donc trouver des solutions  pour le rendre à l'usage de tous et en particulier aux femmes dont la tenue vestimentaire ne permet pas de pratiquer ce sport.

    Besoin à satisfaire :

    Le Grand-bi provoque des accidents graves, il faut le rendre plus sûr en abaissant le centre de gravité tout en préservant ses performances.

    Résolution du problème :

    Concevoir des bicycles avec deux grandes roues motrices de façon à abaisser le centre de gravité.

    5e étape : la bicyclette 1888

     

    Problèmes posés :
    1. Les routes sont empierrées et parfois pavées. La conduite du bicycle est donc trés inconfortable, bruyante et peu sûre.
    2. Lors de l'utilisation de la bicyclette, le pédalier restait solidaire de la roue et tourne tout le temps.

      Le risque était important de causer des chocs violents aux pieds du cycliste par l'inertie provoquée par la vitesse de rotation.

    Besoins à satisfaire :
    1. Améliorer le confort.
    2. Augmenter la sécurité au pédalage lorsque la bicyclette roule et que le cycliste souhaite reposer ses jambes.
    Résolutions des problèmes :
    1. Invention du pneumatique par un vétérinaire irlandais : John Boyd Dunlop en 1888.
    2. Invention de la roue libre à cliquets par l'allemand : Ernst Wilhem Sachs en 1898.

    Evolution de la bicyclette : Frise chronologique

  4. Faire une frise chronologique de l'évolution de la bicyclette avec :

Travail en plus :

Jeu



















Sources : Musée des arts et métiers